Alexis Paul
Street Organ Ritornellos
residence du 07.02.16 au 07.03.2016

Alexis est musicien et acteur culturel engagé dans la production de contenu poétique. Membre de Belle Arché Lou, Saudaá Group et Dianthus, a collaboré avec Alma Forrer, Hraïr Hratchian ou Benoît Pioulard. Fondateur de Humanist music, Humanist S.K festival, Armures Provisoires et du projet « Lieu/x ». Travaille actuellement à la création du Groupe de Magie Poétique.

Il decide de faire un tour du monde avec son projet "Street Organ Ritornellos" et son aventure a commencé ici dimanche dernier.

Le Projet:
Le Saudaá Group présente Street Organ Ritornellos

Sous des formules acoustiques variables, le Saudaá Group interroge la dimension
poétique de la musique, par une approche contemporaine de l'orgue automatique et par
la production de textures sonores puissantes et répétitives. Tout premier ordinateur,
ancêtre de la musique assistée par informatique mais aussi catalyseur de liens sociaux,
cet instrument ancien est plus que jamais ancré dans notre temps. Un projet à la
recherche du mystère mécanique.
Le projet que je propose pour ma résidence à TUL est une émanation particulière d'un
projet plus large baptisé Street Organ Ritornellos, dont l'objectif est la création d'oeuvres
musicales originales pour orgue automatique, à travers un processus itinérant et continu
marqué par la collaboration.

Inspirations et propos:
En m'inspirant d'un livre publié en 1920 par Henri Basset sur le culte des grottes au
Maroc et particulièrement dans la tradition Berbère, je souhaite m'intéresser à la crainte
de la grotte (Ifri), et aux réminiscences de ces croyances dans la société marocaine
contemporaine. L’objectif étant par la suite de transcrire ces éléments millénaires en
musique à travers un travail de field recording, d’interview et de composition.
À l’instar des arbres et des sources, la grotte est une porte d'entrée vers le royaume de
jnoun, des génies qui, dans la tradition populaire, peuplent les zones souterraines.
Chaque cavité, caverne ou excavation est une zone sujette à de nombreuses
croyances, sacrée ou non. Si, pendant longtemps, ces croyances relevaient de mythes
païens au sens le plus primitif, leur récupération par les conquêtes romaines et arabes
du pays montre toute leur importance dans l’imaginaire collectif. M’intéresser à ce
phénomène est une manière de tenter de saisir artistiquement une part de l'esprit d'un
peuple et ses évolutions. J’entends ici que je touche à quelque chose de
particulièrement marocain. Par ailleurs, la notion de répétition, inhérente au culte des
grottes (les rites, les traditions se recyclent) fait, par analogie, écho à mon travail de
musicien où la récurrence est un élément central. Je cherche en effet davantage à
moduler la forme et les textures sonores plutôt qu’à varier l’harmonie et les tonalités.

Pour vous mettre à jour sur l'évolution du séjour d'Alexis, ses déplacements dans le Maroc, ses rencontres, ses collaborations... je vous suggère d'aller régulièrement sur son blog à cette adresse:
http://www.streetorganritornellos.com/blog-1/9/2/2016/casablanca-morocco

http://theultralaboratory.com/files/gimgs/th-71_street organ.jpg
http://theultralaboratory.com/files/gimgs/th-71_SGmail.jpg